Les aides financières

Les aides financières
Les aides financières

Présentation de la recherche

Votre demande pour les obtenir, doit être renouvelée chaque année. Les pré-inscriptions à l’aide du dossier social étudiant se font du 15 janvier au 30 avril 2003 et obligatoirement par minitel au 08 36 05 10 14 (appel gratuit) ou sur internet Bourses sur critères sociaux Les étudiants qui remplissent les conditions requises pour l’attribution d’une bourse d’enseignement su-périeur sur critères sociaux peuvent obtenir une bourse pour une durée égale à celle du cycle d’études ou, le cas échéant, à celle nécessaire à l’obtention de l’ensemble du diplôme sanctionnant la fin du cycle. En cas d’échec (ou de réorientation pour le premier et le deuxième cycle), les étudiants remplissant les critères sociaux pourront obtenir le maintien de cette aide durant une année universitaire après vérification de leur assiduité et de leur présence aux examens.

Ces aides concernent les études de premier et deuxième cycles de l’Université : DEUG, DEUST, DUT, Licence, Maîtrise, PCEM, DCEM, Pharmacie et concourspréparés à l’IUFM, et s’adressent aux étudiants (âgés de moins de 26 ans pour une première demande) français, ou réfugiés, ou ressortissants d’un État membre de l’Union Européenne ayant travaillé en France, ou étrangers bénéficiant d’une carte de séjour temporaire ou d’une carte de résident, domiciliés en France depuis au moins deux ans et dont le foyer fiscal de rattachement (père, mère ou tuteur légal) est situéen France depuis au moins deux ans.Il existe 5 échelons de Bourse et un échelon 0. Contrairement à un versement régulier d’une aide financière, cette bourse se traduit par une exonération des droits d’inscription et de sécurité sociale. Bourses sur critères universitaires Les bourses d’agrégation, de DEA, de DESS, de Service public, peuvent être accordées à un nombre limité d’étudiants sur critères universitai-res et sociaux. Les étudiants inscrits en DESS et en DEA et qui n’ont pas obtenu de bourse sur critères uni-versitaires peuvent bénéficier d’une bourse sur critères sociaux s’ils en remplissent les conditions.

L’allocation d’études

Cette aide est destinée aux étudiants dont les situations n’ont pu être prises en compte par la réglementation des bourses : parents en situation de surendettement, de faillite, étudiants en situation de rupture familiale, d’indépendance familiale avérée, reprise d’études tardive, etc. Les étudiants inscrits pour la première fois en 1ère année d’un 3e cycle année, à un concours d’agrégation peuvent bénéficier d’une allocation d’études lorsqu’ils n’ont pas obtenu une bourse sur critères universitaires. Il en est de même pour les étudiants qui n’ont pas obtenu de bourses de service public (qui sont réservées aux étudiants inscrits à l’IPAG).

Les prêts d’honneur Il est possible d’obtenir des prêts d’honneur pour les étudiants français qui ne peuvent bénéficier d’une bourse. Ces prêts sont destinés à faire face à une dépense liée aux études et sont remboursables (sans intérêt) dans les 10 ans qui suivent l’obtention du diplôme.

Au-delà de l’enseignement qui est transmission du savoir, l’Université a une autre mission essentielle : la recherche, qui est création de connaissance. Le système universitaire est un élément clé du dispositif de recherche au plan national, qu’il s’agisse de la recherche fondamentale ou de la recherche appliquée. L’étudiant doit se sentir doublement concerné par la recherche menée dans son Université. D’abord, elle lui garantit des enseignements de haute qualité. Ensuite et surtout, le troisième cycle, est une réelle formation aux différents métiers de la recherche (ingénieurs d’étude, ingénieurs de recherche, chercheurs, enseignants -chercheurs) et une préparation aux autres professions dans tous les secteurs. Au-delà de la production de thèses, le monde de la recherche constitue une passerelle entre l’Université et le monde du travail (l’industrie, les activités de services, le monde de la culture…) par les relations contractuelles qu’il entretient avec le secteur socio-économique.

Il importe donc que l’étudiant connaisse les disciplines où il pourra, au-delà du second cycle, envisager de préparer un diplôme d’étude approfondie (DEA) et une thèse de Doctorat. Dans les différents domaines, les docteurs diplômés de l’Université de Rouen se placent dans de bonnes conditions. Une université ne peut pas développer ses compétences dans tous les domaines. Au contraire, elle s’identifie par les choix qu’implique le développement d’une politique de recherche.

En raison de son caractère pluridisci- plinaire, l’Université de Rouen propose une offre de formation diversifiée aussi bien pour les formations générales que professionnalisées. Elle propose une très large gamme d’enseignements du DEUG au doctorat ; ce qui représente plus de 500 diplômes.

L’offre de formation est sans cesse améliorée grâce aux innovations pédagogiques, au tutorat, à l’accompagnement des étudiants… L’Université vise ainsi une formation de qualité et de haut niveau scientifique. L’Université de Rouen adapte en permanence ses formations professionnalisées à la réalité économique régionale et nationale, en relation étroite avec les milieux socio-économiques. Elle prend en compte des vecteurs de formation originaux comme le Télé-Enseignement, le campus virtuel mais aussi la Formation Continue, l’apprentissage et la Validation des acquis de l’expérience (VAE). L’Université souhaite également rendre l’étudiant acteur de son parcours de formation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *