Qui s’oppose à NicoVenezuela : qui sont les opposants à Nicolas Maduro? las Maduro?

l’accueil crise politique qui secoue le venezuela plonge ses racines dans l’élection présidentielle d’avril cette année là quelques semaines après la mort du gauche avec nicolas maduro remporte le scrutin de justesse les positions n’accepte pas la victoire de ce proche conseiller de l’ancien président depuis elle n’a de cesse de vouloir le remplacer la tête de l’état et par la même occasion en finir avec le chavisme mais l’opposition vénézuélienne qu’est ce que c’est et qui la composent le fer de lance de l’opposition président magro c’est la table de l’unité démocratique créé en la table de l’unité démocratique est un agrégat de divers partis d’obédience très variées qu’elles soient de droite conservatrice ou libérale du centre ou de la gauche nos révolutionnaires deux principaux courants parcours la table de l’unité démocratique là est plus modérée.

l’autre est plus radical d’abord les modérés pour faire tomber maduro il emprunte avant tout la voie légale leurs représentants se sont surtout ces deux hommes henrique capriles radonski et julio morgen qu’april sc le gouverneur du riche état de miranda depuis novembre catholique fervent avocat de formation il est issu de deux des familles les plus riches du pays politiquement capri laisse se dit centriste et val de chaves à l’élection présidentielle de il défend alors un programme d’inspiration of beeg libérale dans un pays où % de l’économie est privatisée parallèlement il assure vouloir préserver les missions ses programmes mis en place par le gauche à metz dans les secteurs de la santé de l’éducation de l’alimentation du logement et de l’aide aux personnes âgées en avril est il est accusé d’irrégularités administratives lors de son mandat de gouverneur la justice vénézuélienne déclare inéligibles pour ans.

ce qu’il écarte de fait de l’élection présidentielle de couillaud borghèse lui c’est l’actuel président de l’assemblée nationale où l’opposition est majoritaire parallèlement à sa fonction il continue de coordonner justice d’abord le parti qu’il a cofondé avec henrique capriles s en l’an c’est ce parti dont certains militants portent la couleur jaune dans les manifestations justice d’abord selon julio braga se situe au centre humaniste comme unis selon lui le parti n’est ni à droite ni cam4.com libérale même si une organisation proche du parti républicain américain a soutenu sa création majoritaire à l’assemblée nationale est modérée de la table de l’unité démocratique préfère voter des lois pour défaire maduro même si ces lois sont frappés d’inconstitutionnalité par la cour suprême vénézuélienne mi juillet ils ont organisé un référendum sans valeur légale l’objectif discréditer le président m’a d’euros soit millions et demi d’électeurs millions se sont rendus aux urnes ça c’est donc la branche.

modérée de l’opposition mais une autre partie des opposants à maduro pense que la solution à la crise politique doit passer avant tout par la pression de la rue sans exclure le recours à la violence c’est notamment le cas du mouvement la saline à la sortie sa figure de proue c’est leopoldo lopez comme henrique capriles s avec lequel il a cofondé justice d’abord leopoldo lopez fait lui aussi un fils de la bonne société au milieu des années il lorgne sur le centre gauche plus créer un parti de droite volonté populaire qu’il fait adhérer à l’internationale socialiste cet arrière petit fils du premier président du pays cristobal mendoça a été condamné en à une peine de quatorze années de détention motif incitation à la violence dans des manifestations qui ont ébranlé.

le pouvoir et qui ont fait une quarantaine de morts cette année là mais tout cela ne l’a pas empêché de se filmer en juin depuis la cellule de sa prison appelant les militaires à la rébellion contre le pouvoir début juillet il est assigné à résidence après trois années de prison comme on l’a vu les modérés de la table de l’unité démocratique ne goûte pas vraiment la violence c’est aussi pour cette raison qu’ils ont préféré se démarquer de leopoldo lopez en août le bilan des personnes tuées dans les manifestation dépasse les morts des morts imputables à la police mais aussi aux manifestants [Musique] malgré les assauts répétés de l’opposition le camp maduro diabo notamment grâce au soutien de l’armée très présente dans l’exécutif est très active dans l’économie du pays mais la forteresse chavistes se fissure dernier exemple en date celui de la procureure générale louisa ortega fidèle d’hugo chavez depuis elle est démise de ses fonctions en août par la nouvelle assemblée nationale constituante voulus par nicolas maduro quelques mois plus tôt elle avait obligé le chef de l’état y la cour suprême à revenir selon tentative de s’arroger des attributions du parlement contrôlé par l’opposition

via: filmpornofrancais.fr